loadingPage en cours de chargement
    ACCUEIL | TÉLÉCHARGER | QCM | DON | ANNONCES | CHAT | FORUM | LIVRE D'OR | PARTENAIRES | CONTACT | BLOG
 
  Rechercher
  separation
  Introduction
  Arithmétique
  Algèbre
  Analyse
  Géométrie
  Mécanique
  Électrodynamique
  Atomistique
  Cosmologie
  Chimie
  Informatique Théorique
  Maths. Sociales
  Ingénierie
  separation
  Biographies
  Références
  Liens
  separation
  Humour
  Serveur d'exercices
  separation
  Parrains
2 connectés
News News :: Erreur Erreur :: Statistiques Visiteurs :: ClearType ClearType :: Imprimer Imprimer :: Bookmark and Share

Biographies

Dernière mise à jour de cette page: 2017-01-31 10:15:00
Version: 3.12 Révision 21

vues depuis le 2013-01-25: 3'192

En arrivant à la 3'000ème page A4 de rédaction du site et à l'occasion de la 3ème édition du PDF associé, il nous a semblé pertinent de tenter de donner un premier jet de la chronologie de la majorité des sujets traités ou mentionnés sur l'ensemble du site Internet. Cela permet d'avoir un meilleur recul sur les outils utilisés et aussi de rendre hommage à nos illustres prédécesseurs auxquels  nous sommes redevables de notre confort de vie, notre longévité, notre maîtrise de l'environnement (pas forcement son respect...) et de sa compréhension (même si pour certaines dates il n'est pas possible de vérifier s'il s'agit de légendes ou de faits réels...).

S'il manque des dates importantes (mais uniquement sur des sujets traités de près ou de loin dans les différents chapitres du site!) ou que vous identifiez des coquilles, n'hésitez pas à nous le faire savoir, il s'agit d'un premier jet et donc la chronologie ne peut qu'être améliorée (de plus l'histoire n'est pas une science exacte!).

Pour plus d'informations le lecteur pourra se référer à Wikipédia qui a atteint des sommets au niveau de la quantité de biographies disponibles et de leurs détails (avec vérification des sources!).

Ceci est l'histoire de comment l'histoire a fait la science et comment la science est entrée dans l'histoire, et comment les idées qui en ont émergé on façonné notre monde contemporain.

+1994
Les travaux du mathématicien Andrew Wiles (plus de 10 ans de recherche!) font tomber le dernier théorème de Fermat.

+1983
Les physiciens Carlo Rubbia, Simon van der Meer, et l'équipe UA-1 du CERN découvrent les bosons W et Z qui concrétisent l'unification de l'interaction nucléaire faible et de la force électromagnétique.

+1978
Les mathématiciens cryptologues Ronald Rivest, Adi Shamir et Leonard Adelman proposent une procédure de cryptage à clé publique nommée "R.S.A." basée sur la difficulté de factorisation en nombres premiers.

+1973
Le mathématicien Fischer Black et l'économiste Myron S. Scholes publient le modèle d'évaluation du prix des actifs financiers.

+1965
Détection par les astrophysiciens Arno Penzias et Robert Wilson des micro-ondes cosmiques dues au rayonnement de fond de ciel prévu par la théorie du physicien Robert Dicke.

+1964
L'astrphysicien Irwin Shapiro prédit un décalage temporel pour la propogation d'une onde électromagnétique comme test pour la relativité générale. La même année, le physicien John Stewart Bell montre que toute théorie à variables locales cachées doit satisfaire l'inégalité de Bell.

+1963
Le mathématicien et météorologiste Edward Lorenz trouve ce qui est probablement le premier attracteur étrange et qui ouvre la voie à la théorie du chaos.

+1962
Le mathématicien Benoît Mandelbrot découvre les fractales par hasard dans le cadre de l'analyse de signaux aux laboratoires Bell situés aux États-Unis où il se servira des ordinateurs pour répéter les motifs graphiques à l'infini et dont le principe est à la base de la théorie des fractales. La même année, l'économiste William Forsyth Sharpe publie le modèle CAPM (Capital Asset Pricing Model).

+1960
Le physicien Abdus Salam postule l'existence des bosons W et Z pour expliquer la désintégration bêta et l'apparition d'un nouveau boson Z qui n'avait jamais été observé auparavant. La même année, les physiciens Ali Javan et Theodore Maiman inventent chacun un type de LASER particulier. Les mathématiciens et ingénieurs Irving Reed et Gustave Solomon présent le code correcteur d'erreur de Reed-Solomon.

+1959
Les physiciens Yakir Aharonov et David Bohm prédisent l'effet Aharonov-Bohm et l'année suivante le physicien Robert G. Chambers confirme expérimentalement l'effet.

+1956
Les physiciens Clyde Cowan et Fred Reines observent le neutrino hypothétisé 25 ans plus tôt par le physicien Wolfgang Pauli.

+1955
Les physiciens Owen Chamberlain, Emilio Gino Segrè, Clyde Wiegand et Thomas Ypsilantis découvrent l'antiproton.

+1954
L'économiste Harry Markowitz publie sa thèse consacrée au modèle de diversification efficiente des portefeuilles d'actifs financiers. La même année, les physiciens John Bell et le duo Wolfgang Pauli et Gerhart Lüders développent la théorie C.P.T. qui analyse la symétrie des lois physiques pour les transformations impliquant de manière simultanée la charge, la parité et le temps. Le physicien Charles Hard Townes développe le MASER. Le biologiste Milner Baily Schaefer publie son modèle d'équilibre des populations.

+1952
Le mathématicien George Bernard Dantzig développe l'algorithme du Simplexe en recherche opérationnelle.

+1951
Le théorème CPT apparaît pour la première fois de manière implicite dans le travail du physicien Julian Schwinger afin de prouver la corrélation entre spin et statistique.

+1950
Les physiciens Johannes Hans Daniel Jensen et Maria Goeppert-Mayer développent  le modèle en couches du noyau nucléaire. Le même année, le mathématicien et économiste John Forbes Nash développe le concept de jeux non coopératifs et généralise la notion de minimax pour les jeux à somme nulle ; l'ingénieur David Huffman trouve l'algorithme permettant de compresser n'importe quel type de séries de symboles.

+1949
Le mathématicien et ingénieur électricien Claude Shannon publie l'article contenant sa théorie de l'information qui deviendra le socle de base d'un certain nombre de théories physiques, statistiques et de méthodes numériques.

+1948
La physicienne Maria Göpper-Meyer développe un modèle théorique pour la structure du noyau atomique avec succès et l'ingénieur en textile et statisticien Genichi Taguchi développe les plans d'expérience qui portent son nom.

+1947
Les physiciens Cecil Powell, Cesare Mansueto Giulio Latte, et Giuseppe Occhialini découvrent le méson pi par l'étude des rayons cosmiques. La même année les physiciens John Bardeen, Walter H. Brattain et William Schockley inventent les transistors à semi-conducteur dans les laboratoires de la compagnie téléphonique Bell aux États-Unis qui sera à l'origine de la révolution informatique.

+ 1946
Le physicien et chimiste Willard Frank Libby développe et découvre la possibilité de datation au Carbone 14.

+1945
Le test de Trinity, le premier essai concluant de détonation d'une bombe nucléaire par le physicien Robert Oppenheimer et son équipe au Nouveau Mexique.

+1944
Le mathématicien John von Neumann développe les premières bases de la théorie mathématique des jeux.

+1943
Le physicien Sin-Itiro Tomonaga publie l'article qui pose les bases physiques de l'électrodynamique quantique.

+1942
Le physicien Enrico Fermi conduit la première réaction en chaîne contrôlée.

+1941
Le physicien Ernst Stueckelberg interprète les positrons comme des électrons d'énergie positive qui remontent le temps.

+1940
Le physicien Edward Teller entrevoit la possibilité d'utiliser l'énorme quantité de chaleur dégagée par l'explosion d'une bombe à fission pour déclencher le processus de fusion nucléaire. Il s'agit de la démarche considérée comme la découverte de la fusion nucléaire. La même année, le physicien Donald William Kerst met au point le premier bêtatron.

+1939
Les chimistes Otto Hahn et Fritz Strassmann bombardent des sels d'uranium par des neutrons et découvrent que du baryum est produit par l'expérience (découverte de la fission nucléaire). La même année, la physicienne Lise Meitner et le physicien Otto Robert Frisch déterminent qu'une fission nucléaire est intervenue lors de l'expérience de Hahn-Strassman.

+1938
Le chimiste et physicien Isidor Isaac Rabi et ses collègues étudient l'effet de champs magnétiques puissants sur des molécules amenant au développepment la résononance magnétique nucléaire (RMN). La même année, les physiciens Hans Bethe et Carl von Weizsäcker proposent une théorie nucléaire des étoiles.

+1937
Les physiciens Seth Neddermeyer, Carl Anderson, Jabez Curry Street et E.C. Stevenson découvrent les muons dans les traces laissées par des rayons cosmiques dans une chambre à bulles. La même année le mathématicien John Von Neumann développe la méthode de Monte-Carlo pour des méthodes numériques diverses et le physicien Niels Bohr développe de la goutte liquide du noyau nucléaire.

+1936
Les physiciens Georges Gamow et Edward Teller collaborent pour formuler la théorie de l'émission radioactive bêta.

+1935
Le physicien Hideki Yukawa présente la théorie de l'interaction forte et prédit l'existence des mésons. La même année, l'astrophysicien et mathématicien Chandrasekhar Subrahmanyan communique ses résultats sur l'effondrement d'étoiles en naines blanches et au-delà de 1.44 masses solaires en étoile à neutrons.  L'article d'Albert Einstein, Boris Podolsky et Nathan Rosen sur le paradoxe EPR est publié dans Physical Review et remet en question la non localité de l'interprétation de Copenhague.

+1934
Le physicien Pavel Alekseyevich Cherenkov étudie l'émission de lumière quand des particules relativistes traversent un milieu amorphe. La même année le physicien Enrico Fermi suggère de bombarder des atomes d'uranium par des neutrons pour obtenir un élément à 93 protons, formule la théorie de la désintégration bêta et le physicien Leó Szilárd réalise qu'une réaction nucléaire en chaîne est possible. Les physiciens Irène Joliot-Curie et Frédéric Joliot bombardent des atomes d'aluminium avec des particules alpha et créent artificiellement du phosphore-30 radioactif.

+1933
Le mathématicien Andreï Nikolaievitch Kolmogorov publie un ouvrage contenant une base solide d'axiomes des probabilités.

+1932
Le physicien Carl David Anderson découvre le positron. La même année le physicien Werner Heisenberg présente le modèle proton-neutron du noyau et l'utilise pour expliquer les isotopes. Le physicien James Chadwick découvre le neutron et les physiciens John Cockcroft et Ernest Walton cassent le noyau du lithium et du bore par bombardement de protons.

+1931
Le physicien Wolfgang Pauli met en avant l'hypothèse du neutrino pour expliquer l'apparente violation du principe de conservation de l'énergie au cours de la désintégration bêta. La même année le mathématicien et logicien Kurt Gödel démontre qu'un système peut être à la fois cohérent et complet (théorème d'incomplétude) et que si le système est cohérent, alors la cohérence des axiomes ne peut pas être prouvée au sein même du système. Le physicien Ernest Lawrence invente le premier cyclotron et le physicien, ingénieur et statisticien Walter Andrew Shewhart publie un oeuvre majeure sur les techniques statistiques de contrôle qualité en production.

+1930
Le physicien Fritz London explique que les forces de van der Waals sont dues à l'interaction des moments dipolaires des molécules. La même année le physicien Paul Dirac présente la théorie électron-trou et l'économiste John Maynard Keynes publie son Traité sur la monnaie.

+1929
L'astronome Edwin Hubble en étudiant le décalage vers le rouge émet l'hypothèse que l'Univers n'est pas statique. La même année, le physicien Robert Van de Graaff invente le premier accélérateur de particules connu aujourd'hui sous le nom "d'accélérateur de Van de Graaf".

+1928
Le physicien Paul Dirac établit son équation d'onde relativiste pour l'électron qui généralise et améliore l'équation relativiste sans spin de Klein-Gordon. La même année, les physiciens Friedrich Hund et Robert S. Mulliken présentent le concept d'orbitale moléculaire et le physicien et cosmologiste Georges Gamow développe le modèle théorique quantique de la désintégration radioactive alpha par effet tunnel.

+1927
Le physicien Werner Heisenberg établit le principe d'incertitude, d'après lequel la position et la quantité de mouvement d'une particule ne peuvent être connues simultanément avec précision indirectement, en développant une base théorique nouvelle pour la mécanique quantique. La même année les physiciens Walter Heitler et Fritz London présentent la théorie quantique de la liaison chimique établie à partir de la molécule d'hydrogène et le physicien Max Born interprète de manière probabiliste la fonction d'onde de Schrödinger et avec l'aide du physicien Robert Oppenheimer présente l'approximation de Born-Oppenheimer. Les physiciens Clinton Joseph Davisson, Lester Germer et George Paget Thomson confirment la nature ondulatoire des électrons en les diffractant. Le physicien Paul Ehrenfest démontre le théorème fameux en physique quantique qui porte aujourd'hui son nom.

+1926
Le physicien Erwin Schrödinger établit son équation d'onde qui définit la mécanique quantique sous forme analytique en développant les idées de De Broglie dans une théorie de la mécanique ondulatoire et prouve que la formation matricielle et ondulatoire de la mécanique quantique sont identiques. La même année les physiciens Oskar Klein et Walter Gordon établissent l'équation de la mécanique quantique relativiste pour les particules sans spin et Paul Dirac définit la statistique de Fermi-Dirac. Dans le domaine de la dynamique des populations le mathématicien et physicien Vito Volterra publie l'équation différentielle non linéaire modélisant l'équilibre proie/prédateur.

+1925
Le physicien Pierre Auger découvre l'effet Auger (2 ans après Lise Meitner) et la même année les physiciens George Uhlenbeck et Samuel Goudsmit postulent et mettent en évidence l'existence du spin de l'électron. La même année, le physicien Wolfgang Pauli établit par nécessité le principe d'exclusion quantique. Les physiciens Werner Heisenberg, Max Born et Pascual Jordan développement une version matricielle de la mécanique quantique.

+1924
Le physicien John Lennard-Jones propose une description semi empirique des forces d'interaction inter-atomiques et la même année les physiciens Satyendranath Bose et Albert Einstein définissent la statistique de Bose-Einstein. Dans le domaine des statistiques, le statisticien Ronald Fisher définit des notions modernes majeures en statistiques.

+1923
L'astronome Edwin Hubble estime la distance entre la Terre et les galaxies spirales, prouvant qu'elles sont très éloignées de la Voie lactée et la même année le physicien Louis de Broglie suggère la dualité onde-particule à partir de la théorie des quanta et de l'équivalence masse-énergie d'Einstein et la physicienne Lise Meitner découvre l'effet Auger.

+1922
Le physicien Arthur Compton étudie la dispersion de photons X par des électrons et l'astrophysicien Alexandre Friedmann développe les modèles d'Univers non statiques.

+1921
Le physicien Alfred Landé définit le rapport gyromagnétique et la même année les physiciens Otto Stern et Walter Gerlach démontrent expérimentalement que le moment intrinsèque de l'électron est quantifié. Le mathématicien et physicien Theodor Franz Eduard Kaluza démontre qu'une version à 5 dimenions des équations des champs d'Einstein permet d'unifier la gravitation et l'électromagnétisme.

+1920
L'astronome Vesto Melvin Slipher met en évidence le phénomène de décalage vers le rouge du spectre des galaxies. La même année, le physicien Arnold Sommerfeld introduit un quatrième nombre quantique au modèle original de l'atome de Bohr.

+1919
Le physicien Ernest Rutherford réalise la première désintégration artificielle d'un atome en bombardant de l'azote avec des particules alpha. La même année, la physicienne et mathématicienne Amali Emmy Noether développe son théorème sur les invariants différentiels dans le calcul des variations, l'un des plus importants théorèmes mathématiques jamais prouvé dans l'orientation du développement de la physique moderne.

+1918
L'astronome Harlow Shapley fait la première estimation précise de la taille de notre galaxie et de la position du Soleil dans celle-ci. La même année, le physicien Hermann Weyl  introduit la notion de jauge, première étape de ce qui deviendra la théorie de jauge.

+1917
Le physicien Albert Einstein présente l'idée d'émission stimulée de radiation qui servira à la base de la fabrication des LASER. La même année, le physicien Arnold Sommerfeld introduit un troisième nombre quantique au modèle original de l'atome de Bohr.

+1916
Le physicien Albert Einstein développe sa théorie de la relativité générale et montre comment la matière joue sur l'espace-temps pour produire des effets gravitationnels. Il s'agit de la première théorie dite "indépendante de fond". La même année les physiciens Gilbert Lewis et Irving Langmuir présentent le modèle en couches électroniques pour expliquer les liaisons chimiques et le physicien Arnold Sommerfeld introduit la relativité dans son modèle de 1915 et cette correction relativiste permet d'expliquer les valeurs observées par des spectrographes de très haute résolution et donc de la scission des raies spectrales qu'on appelle "structure fine" et introduit par la même occasion un deuxième nombre quantique décrivant les orbites elliptiques. Le physicien Karl Schwarzschild trouve une solution mathématique des équations d'Einstein, il l'applique aux étoiles à neutrons, et aux trous noirs.

+1915
Le physicien Arnold Sommerfeld affine le modèle atomique du physicien Niels Bohr en introduisant des orbites elliptiques pour expliquer la structure fine des raies de l'atome d'hydrogène. Ce nouveau modèle n'expliquait cependant pas l'étendue des spectres observés de l'atome d'hydrogène. La même année le physicien Albert Einstein calcule avec une grande précision la trajectoire de Mercure à l'aide de la relativité générale et la courbure des rayons lumineux dans le champ de gravitation du Soleil. La fin de cette même année il soumet l'article qui décrit les équations de champ de la gravitation, qui vont être la base de la théorie de la relativité générale.

+1914
Le physicien Ernest Rutherford montre que les noyaux atomiques chargés positivement contiennent des protons. La même année le physicien Albert Einstein et le mathématicien Marcel Grossmann publient un article sur le calcul tensoriel, et plus particulièrement sur les tenseurs de Riemann-Christoffel et de Ricci (plus généralement sur l'analyse tensorielle et la géométrie différentielle) et le physicien Peter Debye développe un modèle du comportement de la capacité thermique des solides en fonction de la température. Le mathématicien Felix Hausdorff introduit les concepts de distance de Hausdorff et de dimension de Hausdorff.

+1913
Le physicien Niels Bohr présente le modèle quantique en couches circulaires de l'atome et la même année le physicien Robert Millikan mesure la charge électrique fondamentale. La même année, les physiciens William Henry Bragg et William Lawrence Bragg trouvent la condition de Bragg pour la réflexion des rayons X forts et le physicien Henry Moseley montre que le numéro atomique est le vrai critère de discrimination des éléments. Dans le domaine des mathématiques, le mathématicien Élie Cartan annonce sa découverte des spineurs. Le physicien Johannes Stark démontre qu'un champ électrique va dédoubler les raies de Balmer du spectre de l'hydrogène.

+1912
Le physicien Max von Laue propose l'utilisation de réseaux cristallins pour diffracter les rayons X et la même année les physiciens Walter Friedrich et Paul Knipping diffractent les rayons X par du sulfure de zinc. La même année, le physicien Ernest Rutherford propose l'utilisation de la radioactivité comme moyen de datation.

+1911
Le physicien Ernest Rutherford découvre le noyau atomique en bombardant une fine feuille d'or de particules alpha. Certaines particules rebondissent sur le noyau des atomes d'or. La même année, le physicien et chimiste Jean Perrin prouve l'existence des atomes et des molécules et le physicienHeike Kammerlingh Onnes découvre la supraconductivité.

+1909
Les physiciens Hans Geiger et Ernest Marsden découvrent que des particules alpha peuvent être fortement déviées par des feuilles métalliques minces La même année, les physiciens Ernest Rutherford et Thomas Royds démontrent que les particules alpha sont des atomes d'hélium ionisés deux fois. Dans le domaine des mathématiques appliquées, le mathématicien Agner Krarup Erlang publie le premier article sur la théorie des files d'attentes.

+1908
Le statisticien William Sealy Gosset publie un article proposant une nouvelle distribution statistique et un nouveau test statistique appelés respectivement loi de Student et test-t de Student. La même année, le mathématicien Ernst Friedrich Ferdinand Zermelo propose une amélioration des axiomes de la théorie des ensembles.

+1907
Le physicien Albert Einstein déduit l'expression de la fameuse équivalence entre la masse et l'énergie et la même année il établit l'expression de la capacité calorifique de solides cristallins et calcule le décalage vers le rouge gravitationnel. Le mathématicien et physicien Hermann Minkowski réunit l'espace-temps dans une structure mathématique unifiée.

+1906
Le physicien Walther Nernst présente une formulation du troisième principe de la thermodynamique. La même année, le mathématicien Andreï Markov publie les premiers travaux sur les chaînes d'événements qui porteront plus tard son nom et qui ont occupé une place importante dans la  physique quantique de l'époque.

+1905
Le physicien Albert Einstein explique l'effet photoélectrique par l'existence de quantum et la même année il explique mathématiquement le mouvement Brownien comme un résultat du mouvement aléatoire des molécules et il publie ses recherches sur sa théorie de la relativité restreinte qui démontre l'équivalence de la masse et de l'énergie. Le physicien Paul Langevin publie sa théorie sur la susceptibilité des matériaux paramagnétiques.

+1904
Le physicien Antoon Lorentz découvre la contraction du temps dans le sens du déplacement des corps relativement à la constante de la vitesse de la lumière et propose les transformations des équations des forces électromagnétiques. La même année, le physicien Hantaro Nagaoka propose le modèle théorique saturnien de l'atome où les électrons tournent autour d'un noyau positif massif comme pour les anneaux de Saturne.

+1903
La radioactivité est expliquée en termes de fission des atomes par le physicien Ernest Rutherford et par le radiochimiste Frederick Soddy.

+1902
Le physicien Philipp Lenard observe que l'effet photoélectrique ne dépend pas de la puissance du faisceau lumineux mais de sa fréquence. La même année le chimiste Theodor Svedberg propose que les fluctuations du bombardement moléculaire créent le mouvement brownien et le logicien  Bertrand Russell énonce le paradoxe "ultime" mettant à mal la théorie naïve des ensembles. Le physicien James  Jeans décrit le phénomène d'effondrement gravitationnel qui peut avoir lieu par exemple au sein d'un nuage de matière gazeux en fonction d'une masse ou d'un rayon critique.

+1901
Les mathématiciens Gregorio Ricci-Curbastro et son assistant Tullio Levi-Civita développent le calcul tensoriel.

+1900
Le physicien Max Planck suggère que la lumière peut être émise en fréquence discrètes en généralisant la loi de rayonnement du corps noir. La même année, le physicien Johannes Rydberg affine l'expression mathématique concernant les longueurs d'ondes des raies de l'hydrogène de Balmer et le physicien Paul Villard découvre les rayons gamma en étudiant la désintégration de l'uranium. Dans le domaine des mathématiques appliquées, le mathématicien Louis Bachelier développe le modèle de mouvement brownien appliqué à la théorie des jeux et de la spéculation qui sera le pilier des outils financiers quantitatifs du 20ème siècle. La même année, le mathématicien Karl Pearson définit la distribution statistique du Khi-2 et en étudie des propriétés importantes pour l'inférence statistique. Le physicien Paul Drude adaptate la théorie cinétique des gaz aux électrons des métaux et obtient un modèle qui porte encore aujourd'hui son nom.

+1899
Le physicien Ernest Rutherford découvre que les rayonnements émis par l'uranium sont composés de particules alpha chargées positivement et de particules bêta chargées négativement. La même année, le mathématicien David Hilbert remplace les cinq axiomes usuels de la géométrie euclidienne par 21 axiomes pour éliminer les faiblesses de la géométrie d'Euclide.

+1898
Le mathématicien David Hilbert donne une première approche du corps de classes. La même année, les physiciens Marie et Pierre Curie isolent et étudient le radium et le polonium et le physicien Wilhelm Carl Werner Wien identifie une nouvelle particule de charge positive approximativement égale à la masse de l'hydrogène qu'il va appeler le "proton". L'ingénieur Alfred-Marie Liénard calcule, le champ électromagnétique produit par une charge ponctuelle, animée d'un mouvement absolument quelconque. Les expressions mathématiques qui ont été établies de façon indépendante, mais 2 ans plus tard, par le physicien Emil Wiechert.

+1897
Le physicien Joseph John Thomson mesure le rapport charge/masse de certaines particules négatives créées par des rayons cathodiques. Il mesure leur charge, et il en conclut que leur masse est environ 2'000 fois inférieure à celle de l'hydrogène. Ces particules sont plus tard appelées "électrons", expression suggérée par le physicien George Johnstone Stoney. Les téléviseurs et autres écrans cathodiques sont des versions améliorées du dispositif de Thomson.

+1896
Le physicien Henri Becquerel découvre la radioactivité de l'uranium et la même année le physicien Pieter Zeeman étudie la décomposition des raies D du sodium quand il est chauffé dans un champ magnétique intense et découvre que les raies spectrales d'une source de lumière soumise à un champ magnétique possèdent plusieurs composantes, chacune d'elles présentant une certaine polarisation. Pour expliquer le phénomène, il faut alors ajouter un nombre quantique supplémentaire appelé "nombre quantique magnétique". La même année, le physicien Wilhelm Carl Werner Wien établit la loi qui porte son nom pour l'énergie émise par le corps noir.

+1895
Le physicien Wihelm Röntgen découvre les rayons X et la même année le physicien et inventeur Guglielmo Marconi réalise dans les Alpes suisses à Salvan la première transmission sans fil "longue distance" de 1.5 kilomètre.

+1893
Le mathématicien, physicien, philosophe et ingénieur Henri Poincaré publie ses études sur le problème des trois corps et initie l'étude qualitative des systèmes d'équations différentielles et de la théorie du chaos. La même année le mathématicien Georg Cantor développe la théorie des ensembles transfinis et la proposition de l'ingénieur Nikola Tesla d'utiliser le courant alternatif au lieu de continu est adoptée par le premier État américain.

+1892
Le physicien autodidacte Oliver Heaviside réduit les 8 équations de l'électrodynamique de Maxwell à 4 équations différentielles.

+1891
Le mathématicien Giuseppe Peano introduit le symbole d'appartenance ainsi qu'une première version de l'écriture des quantificateurs. Leur forme définitive sera donnée par le mathématicien David Hilbert. Il donne plus de 40'000 définitions dans une langue qu'il veut universelle.

+1890
L'étude systématique des groupes s'amplifie avec les mathématiciens Sophus Lie, Issai Schur et Élie Cartan. Ce dernier introduit la notion de groupe algébrique.

+1889
Le mathématicien Giuseppe Peano postule 5 propriétés des nombres entiers comme axiomes dans l'idée de faire avec les entiers ce que Euclide à fait pour la géométrie.

+1888
L'anthropologue, explorateur, géographe, inventeur, météorologue, proto-généticien, psychométricien et statisticien... Francis Galton définit statistiquement le concept de coefficient de corrélation. La même année, le mathématicien Richard Dedekind propose la définition d'un ensemble fini.

+1887
Les physiciens Albert Michelson et Edward Morley mesurent la vitesse de la lumière pour vérifier l'hypothèse de l'éther que leurs résultats expérimentaux rejettent et la même année le physicien Heinrich Hertz découvre l'effet photoélectrique et fait des expériences sur les ondes électromagnétiques (production et réception).

+1886
Le mathématicien et physicien Olivier Heaviside introduit la manipulation d'opération différentiels comme des entités algébriques ce qui aménera aux transformées de Laplace plus tard.

+1885
Le chimiste Johan Balmer trouve l'expression mathématique qui donne la longueur d'onde des différentes raies du spectre de l'hydrogène.

+1884
Le physicien et chimiste Willard Gibbs pose la notation encore d'usage au début du 21ème siècle pour le produit scalaire et vectoriel ainsi que pour les opérateurs vectoriels différentiels dans ses ouvrages de cours pour le calcul vectoriel. La même année, le physicien Ludwig Boltzmann développe la loi de Stefan-Boltzmann du flux de rayonnement du corps noir à partir de considérations thermodynamiques et le physicien John Henry Poynting introduit le vecteur qui porte encore aujourd'hui son nom.

+1882
Le mathématicien Ferdinand von Lindemann prouve la transcendance de . La même année, l'astronome, mathématicien, économiste et statisticien Simon Newcomb observe un excès de 43'' par siècle dans précession de l'orbite de Mercure. Là où la mécanique de Newton explique correctement la période de précession des autres planètes, elle échoue à expliquer celle de Mercure.

+1886
Le mathématicien et physicien Olivier Heaviside réduit les équations de Maxwell de 8 à 4 équations et définit la fonction escalier qui porte encore son nom aujourd'hui (fonction d'Heaviside).

+1879
Le physicien et mathématicien Joseph Stefan publie la loi de Stefan qui indique que la puissance émise dans l'ensemble du domaine spectral est proportionnelle à la puissance quatrième de la température absolue d'une étoile et à la surface de celle-ci. Pour une même température superficielle, une étoile est d'ailleurs plus lumineuse plus elle est grosse. La même année, le physicien Edwin Herbert Hall découvre qu'un courant électrique traversant un matériau baignant dans un champ magnétique engendre une tension perpendiculaire au déplacement initial courant électrique.

+1878
Le mathématicien et philosophe William Kingdon Clifford introduit l'opérateur divergence.

+1877
Le physicien et chimiste Willard Gibbs définit pour les réactions chimiques deux quantités très utiles, à savoir l'enthalpie qui représente la chaleur d'une réaction à pression constante, et l'enthalpie libre qui détermine si oui ou non une réaction peut procéder de façon spontanée à température et pression constante.

+1876
Le mathématicien et philosophe William Kingdon Clifford suggère que le mouvement de la matière peut être dû à des changements dans la géométrie de l'espace.

+1874
Le physicien Lord Kelvin formalise le seconde principe de la thermodynamique. La même année, l'économiste mathématicien Léon Walras publie son Éléments d'économie politique pure.

+1873
Le mathématicien Georg Cantor jette les bases de la théorie des ensembles et des cardinaux et montre que les nombres algébriques sont en fait dénombrables. La même année le physicien James Clerk Maxwell démontre que la lumière est un phénomène électromagnétique et réduit les équations de l'électrodynamique à 8 au lieu de 20 (au passage il introduit l'opérateur rotationnel) et le physicien Johannes van der Waals introduit l'idée qu'il existe des forces faibles attractives entre les molécules. Le mathématicien Charles Hermite prouve la transcendance de e.

+1872
Le mathématicien Karl Weierstrass expose à l'Académie royale des sciences de Berlin l'exemple d'une fonction continue partout et dérivable nulle part.

+1871
Le chimiste Dmitri Mendeleïev examine son tableau périodique et prédit l'existence du gallium, du scandium et du germanium. La même année le physicien James Clerk Maxwell établit les relations thermodynamiques de Maxwell.

+1870
Le physicien Rudolph Clausius prouve le théorème (scalaire) du Viriel.

+1869
Le chimiste Dmitri Mendeleïev propose le tableau périodique des éléments qui porte encore aujourd'hui son nom.

+1867
L'historien, journaliste, philosophe, économiste, sociologue Karl Marx publie Le Capital.

+1866
Le physicien James Clerk Maxwell formule, indépendamment du physicien Ludwig Boltzmann, la théorie cinétique des gaz dite de Maxwell-Boltzmann. La même année, le moine et botaniste Johann Gregor Mendel formule les lois statistiques de l'hybridation et le mathématicien and the Leopold Kronecker utilise pour la première fois le symbole qui porte encore aujourd'hui son nom.

+1865
Le physicien James Clerk Maxwell publie pour la première fois les équations de l'électrodynamique sous la forme des 20 équations à 20 inconnues à l'aide de quaternions.

+1862
Le physicien Gustav Kirchhoff élabore le concept de Corps Noir capable d'absorber et d'émettre des rayonnements à toutes les fréquences et établit que l'énergie émise dépend seulement de la fréquence de la radiation émise et de la température du corps noir.

+1859
Le physicien James Clerk Maxwell découvre la loi de distribution des vitesses moléculaires. La même année l'astronome Urbain Le Verrier signale une anomalie dans le mouvement de Mercure que la théorie de Newton ne prévoit pas et le physicien Gustav Kirchhoff avec le chimiste Robert Wilhelm Bunsen développent la spectroscopie par prisme.

+1858
Le mathématicien et avocat Arthur Cayley dégage la notion d'espace vectoriel, la notion de matrice et en expose l'usage en faisant emploi de la multiplication des matrices ainsi que des déterminants ; il réécrit les systèmes d'équations linéaires sous forme de matrices. Ces travaux sont souvent considérés comme l'émergence de l'algèbre linéaire.

+1855
Le physicien et astronome Léon Foucault découvre que la force nécessaire à la rotation d'un disque de cuivre augmente quand il doit tourner avec sa jante entre les pôles d'un aimant, le disque chauffant dans le même temps du fait des "courants de Foucault" induits dans le métal.

+1854
Le mathématicien George Boole publie son système de logique symbolique, aujourd'hui connu sous le nom d'algèbre de Boole. La même année, le mathématicien Arthur Cayley montre que les quaternions peuvent être utilisés pour représenter les rotations dans l'espace et Georg Friedrich Bernhard Riemann donne une nouvelle définition de l'intégrale et jette les bases de la géométrie différentielle.

+1852
Les physiciens James Joule et William Thomson Kelvin démontrent qu'un gaz en extension se refroidit rapidement.

+1851
Le physicien et astronome Léon Foucault fait une démonstration spectaculaire de la rotation de la Terre en suspendant un pendule à un long câble attaché à la coupole du Panthéon à Paris. La même année, le mathématicien Georg Friedrich Bernhard Riemann publie des travaux sur les premières fonctions d'une variable complexe.

+1850
Les mathématiciens Arthur Cayley et James Joseph Sylvester introduisent le terme de matrices et la même année, le mathématicien Richard Dedekind introduit le terme de corps. Le physicien Rudolf Clausius développe la théorie mécanique de la chaleur et formule le second principe de la thermodynamique. Le phyisicien George Stokes prouve le théorème de Stokes.

+1849
Le mathématicien et astronome Edouard Roche trouve le rayon limite de destruction de création par forces de marées et d'un corps qui tient par sa seule gravité utilise ce résultat pour expliquer pourquoi les anneaux de Saturne ne se condensent en un satellite.

+1848
Le physicien William Thomson Kelvin découvre le point absolu 0 de température et définit sa propre unité de mesure. La même année le physicien et astronome Hyppolite Fizeau transpose les résultats de Christian Doppler à la lumière qui, comme le son, possède un caractère ondulatoire (effet Doppler-Fizeau) et met en évidence le décalage vers le rouge et vers le bleu.

+1847
Le physicien James Joule trouve expérimentalement l'équivalent mécanique de la chaleur et la même année, le physiologiste et physicien Hermann Helmholtz formalise le concept de conservation de l'énergie.

+1845
Le physicien Gustav Kirchoff définit le concept de potentiel électrique et énonce les lois de réseaux qui portent son nom (loi des noeuds, loi des mailles). La même année, le physicien George Stokes publie ce qui sera les fondements des équations de Navier-Stokes en mécanique des fluides et le physicien Michael Faraday découvre que la propagation de la lumière dans un matériau peut être influencé par des champs magnétiques externes.

+1844
Le mathématicien Joseph Liouville montre l'existence d'une infinité de nombres transcendants.

+1843
Le physicien, mathématicien et astronome William Rowan Hamilton définit des espaces de vecteurs complexes (quaternions). La notion d'espace vectoriel sera clairement définie par le mathématicien et astronome August Ferdinand Möbius et par le mathématicien et linguiste Giuseppe Peano 40 ans plus tard. La même année, le mathématicien Laurent Pierre Alphonse publie son mémoire sur ce qui deviendra plus tard les séries qui portent son nom en analyse complexe.

+1842
Le principe de la conservation de l'énergie est formulé par le physicien Julius Von Mayer qui a calculé la quantité de travail pouvant être obtenue par transformation de la chaleur en énergie, soit l'équivalent mécanique de la calorie. La même année, le physicien Christian Doppler découvre l'effet acoustique qui porte son nom (variation de la fréquence avec le mouvement relatif).

+1841
Le mathématicien Karl Weierstrass découvre mais ne publie pas ce que nous appelons aujourd'hui les séries de Laurent. La même année, le matématicien Carl Gustav Jacob Jacobi introduit les matrices jacobiennes et réintroduit la notation de la dérivée partielle proposée initialement par le mathématicien André-Marie Legendre.

+1838
L'astronome et mathématicien Friedrich Bessel mesure que la distance qui nous sépare de l'étoile 61 Cygni est de 96 billions de kilomètres.

+1835
Le mathématicien Carl Friedrich Gauss donne une construction rigoureuse des nombres complexes et le mathématicien Augustin Louis Cauchy établit une première théorie des déterminants. La même année, le mathématicien et ingénieur Gaspard Coriolis démontre que l'accélération d'un mobile dans un référentiel en rotation est soumise à une force complémentaire perpendiculaire au sens de déplacement du mobile dans ce référentiel.

+1834
L'ingénieur et physicien Émile Clapeyron présente une formulation de la seconde loi de la thermodynamique. La même année, le physicien Heinrich Lenz établit la loi d'induction électromagnétique.

+1832
Le physicien Michael Faraday établit la théorie fondamentale de l'électrolyse.

+1831
Le physicien Michael Faraday découvre l'induction électromagnétique, à savoir l'obtention d'un courant électrique à partir de la variation d'un champ magnétique (principe de la dynamo: le contraire de l'expérience d'Ørsted). La même année le mathématicien, astronome et physicien Carl Friedrich Gauss énonce deux des quatre équations de Maxwell.

+1829
Le mathématicien Évariste Galois présente la première ébauche de son travail sur les équations résolubles qui sera à l'origine de l'approche ensembliste de la résolution d'équation algébrique par radicaux.

+1828
Le physicien George Green prouve le théorème de Green

+1827
Le botaniste Robert Brown découvre le mouvement brownien des particules de pollen et de colorant dans l'eau ; la même année le physicien Georg Ohm établit la loi de la résistance électrique et le physicien et mathématicien André Ampère découvre les lois qui lient les forces magnétiques au courant électrique. Le physicien, mathématicien et astronome William Rowan Hamilton présente la théorie d'une unique fonction qui unifie la mécanique, optique et mathématiques et qui aida à établir la théorie ondulatoire de la lumière.

+1825
Le mathématicien Augustin-Louis Cauchy présente le théorème de Cauchy et l'intégration curviligne générale et introduit le théorème des résidus. Le scientifique et inventeur William Sturgeon invente le premier électroaimant.

+1824
Le physicien et ingénieur Sadi Carnot analyse scientifiquement l'efficacité des moteurs à vapeur (cycle de Carnot) en montrant que leur rendement est limité et pose le second principe de la thermodynamique.

+1823
Le physicien et chimiste Michael Faraday présente une série de papiers sur la liquéfaction des gaz.

+1822
Le mathématicien Jean-Victor Poncelet fonde la géométrie projective. La même année, le physicien et mathématicien Joseph Fourier présente formellement l'utilisation des dimensions (unités) pour des quantités physiques.

+1821
Le principe de la dynamo est décrit pour la première fois par le physicien et chimiste Michael Faraday. La même année le physicien John Herapath propose que la chaleur n'est en réalité que l'effet d'agitation et donc de mouvement de corps élémentaires.

+1820
Le physicien Hans Christian Ørsted découvre et prouve les effets magnétiques du courant électrique. La même année, les physiciens Jean-Baptiste Biot et Félix Savart déterminent dans le domaine du magnétisme la fameuse loi qui porte leur nom.

+1818
Le mathématicien, géomètre et physicien Siméon Poisson calcule la tache lumineuse au centre de l'ombre d'un obstacle circulaire opaque.

+1817
En étudiant la polarisation de la lumière, le physicien Augustin Fresnel montre que cette dernière est un mouvement ondulatoire transversal et non longitudinal et montre aussi que la diffraction et l'interférence peuvent être expliquées si l'on considère la lumière comme une onde. La même année, l'astronome Friedrich Bessel publie des travaux faisant usage des fameuses fonctions qui portent son nom.

+1816
Le mathématicien Joseph Diaz Gergonne introduit le symbole marquant l'inclusion dans la théorie des ensembles.

+1814
Le physicien et opticien Joseph Von Fraunhofer étudie pour la première fois les raies d'absorption du spectre solaire et ce au moyen du spectroscope dont il fût l'inventeur.

+1812
Le mathématicien, astronome et physicien Pierre-Simon de Laplace publie un ouvrage majeur sur la théorie des probabilités (incluant aussi la méthode des moindres carrés) dont il est considéré comme l'un des fondateurs.

+1811
Le chimiste Amaedo Avogadro avance l'hypothèse selon laquelle des volumes égaux de gaz différents contiennent le même nombre de molécules, dans des conditions identiques de température et de pression.

+1810
Le mathématicien, astronome et physicien Carl Friedrich Gauss découvre les concepts de base de la géométrie non-euclidienne mais ne publiera jamais ses travaux à ce sujet. La même année, le physicien et mathématicien Joseph Fourier modélise l'évolution de la température au travers de séries trigonométriques.

+1809
Le mathématicien, astronome et physicien Carl Friedrich Gauss développe la méthode des moindres carrés indépendamment du mathématicien André-Marie Legendre . La même année, le mathématicien, astronome et physicien Pierre-Simon de Laplace démontre la forme générale du théorème central limite. L'ingénieur, physicien et mathématicien Etienne Malus publie la loi de Malus.

+1808
Le physicien et chimiste John Dalton propose ce qui est considéré comme la première théorie de l'atome.

+1806
Le mathématicien Jean Robert Argand publie la première représentation plane des nombres complexes et utilise des mesures algébriques.

+1805
Le mathématicien André-Marie Legendre développe la méthode des moindres carrés.

+1803
Le physicien et chimiste John Dalton a l'idée originale de considérer que chaque élément chimique est constitué d'atomes différents. Une combinaison chimique s'explique alors par l'union de ces atomes en proportions fixes et les masses atomiques relatives devenaient calculables à partir de faits expérimentaux. La même année, l'économiste, journaliste et industriel Jean-Baptiste Say publie son Traité d'économie politique.

+1802
Le physicien Thomas Young prouve la nature ondulatoire de la lumière par une expérience importante qui montre l'interférence des ondes. La même année, le chimiste et physicien Louis Joseph Gay-Lussac découvre la fameuse loi sur les gaz qui relie volume et température d'un gaz réel, loi qui porte son nom (loi de Gay-Lussac).

+1801
Le chimiste et physicien John Dalton, découvre la loi de la somme des pressions partielles des gaz qui porte encore aujourd'hui son nom.

+1800
Le chimiste William Nicholson et le chirurgien Anthony Carlisle utilisent l'électrolyse pour séparer l'eau en hydrogène et oxygène. La même année, l'astronome Willian Herschel découvre le rayonnement infrarouge et le physicien Allessandro Volta invente la première pile électrique.

+1799
Le mathématicien Gaspard Monge publie son ouvrage de géométrie descriptive. Il en est considéré comme l'inventeur.

+1798
Le mathématicien Carl Friedrich Gauss donne une démonstration rigoureuse du théorème de d'Alembert (théorème fondamental de l'algèbre). La même année, le physicien Benjamin Thompson a l'idée que la chaleur est une forme d'énergie et le physicien et chimiste Henry Cavendish mesure la valeur de la constante gravitationnelle. L'économiste Thomas Malthus énonçe sa loi de population.

+1797
Le mathématicien Caspar Wessel associe des vecteurs aux nombres complexes et étudie l'interprétation géométrique des opérations sur les nombres complexes.

+1793
L'assemblée nationale de la République Française instaure le système métrique.

+1789
Le physicien et chimiste Antoine Lavoisier énoncé le principe de conservation de la masse.

+1787
Le physicien, chimiste et inventeur Jacques Alexandre César Charles détermine expérimentalement que le volume d'une masse fixe d'un gaz à pression constante est proportionnel à la température.

+1786
L'astronome William Herschel fait une description précise de notre galaxie.

+1785
Le physicien Charles-Augustin Coulomb prouve que les forces entre charges électriques et entre aimants s'exercent en raison inverse du carré de la distance.

+1781
Le chimiste et physicien Joseph Priestley crée de l'eau par combustion d'hydrogène et d'oxygène ce qui démontre que l'eau n'est pas un élément fondamental comme on le pensait depuis Aristote.

+1778
Les physiciens et chimistes Carl Scheele et Antoine Lavoisier découvrent que l'air est composé essentiellement d'azote et d'oxygène.

+1777
Le physicien et mathématicien Leonhard Euler introduit la lettre i pour la partie imaginaire des nombres complexes.

+1776
Le philosophe moraliste et pionnier de l'économie politique Adam Smith publie son Une enquête sur la nature et les causes de la richesse des nations.

+1774
Le mathématicien, astronome et physicien Pierre-Simon de Laplace explicite l'intégrale d'Euler. La même année, le théologien, pasteur dissident, philosophe naturel, pédagogue et théoricien de la politique Joseph Priestley fit sa principale découverte, celle de l'oxygène.

+1772
Le mathématicien, mécanicien et astronome Joseph-Louis Lagrange étudie le problème des trois corps et découvre les points de libration appelés aujourd'hui "points de Lagrange".

+1766
Le physicien et chimiste Henry Cavendish découvre et étudie l'hydrogène.

+1764
Les chaleurs latente et spécifique sont décrites pour la première fois par le physicien et chimiste Joseph Black. Il est également le premier à distinguer nettement température et quantité de mouvement. La même année, le physicien et mathématicien Leonhard Euler examine l'équation aux dérivées partielles pour la vibration d'un tambour circulaire et trouve l'une des fonctions de Bessel en tant que solution.

+1763
Un article posthume de mathématicien et pasteur Thomas Bayes met en évidence qu'il a découvert ce qui est appelée encore aujourd'hui le "théorème de Bayes".

+1756
Le mathématicien, mécanicien et astronome Joseph-Louis Lagrange développe la mécanique analytique en se basant sur son invention du calcul variationnel.

+1755
Le physicien et mathématicien Leonhard Euler introduit la lettre grecque sigma majuscule (S) pour le symbole de la somme.

+1750
Le mathématicien Gabriel Cramer établit la règle de Cramer pour la résolution de systèmes linéaires.

+1749
L'astronome et physicien Jean le Rond D'Alembert développe le premier modèle de précession des équinoxes basé sur la théorie de la gravitation de Newton et donne une piste de solution pour le problème des trois corps.

+1746
L'encyclopédiste Jean le Rond D'Alembert donne la première preuve (acceptable mais qui sera corrigée plus tard) du théorème fondamental de l'algèbre. L'année d'après (1747) il publie l'équation des cordes vibrantes qui a été le premier exemple de l'équation des ondes. Cela fait de D'Alembert, l'un des fondateurs de la physique mathématique.

+1744
Le philosophe, mathématicien, physicien, astronome et naturaliste Pierre Louis Moreau de Maupertuis énonce le principe de moindre action qui sera formalisé mathématiquement 22 ans plus tard par le mathématicien, mécanicien et astronome Joseph-Louis Lagrange. La même année, le physicien et mathématicien Leonhard Euler montre l'existence des nombres transcendants.

+1742
L'astronome Anders Celsius définit sa propre unité de mesure de la température.

+1739
Le physicien et mathématicien Leonhard Euler résout les équations différentielles linéaires homogènes à coefficients constants.

+1738
Le médecin, physicien et mathématicien Daniel Bernoulli publie un ouvrage sur l'hydrodynamique introduisant la théorie cinétique des gaz et le fameux théorème de Bernoulli (équilibre des pressions).

+1737
Le physicien et mathématicien Leonhard Euler résout le problème de théorie des graphes relatif aux ponts de Königsberg. La résolution de ce problème est considérée comme le premier théorème de la théorie des graphes. Il établit par la même occasion la "formule d'Euler" liant le nombre de sommets, d'arêtes et de faces d'un polyèdre convexe, et donc d'un graphe planaire.

+1736
L'inventeur Jonathan Hulls dépose le premier brevet d'un bateau propulsé par une machine à vapeur.

+1734
Le physicien et mathématicien Leonhard Euler introduit la notation f(x) pour une fonction appliquée à l'argument x.

+1733
Le mathématicien Geralamo Saccheri étuide ce que serait la géométrie si les 5ème postulat d'Euclide était faux.

+1729
Le teinturier et amateur de physique et d'astronomie Stephen Gray est le premier à découvrir la transmission de l'électricité dans des matériaux qu'il appellera des "conducteurs".

+1727
Le physicien et mathématicien Leonhard Euler introduit la notation moderne des fonctions trigonométriques et la lettre e pour la base du logarithme naturel (également connue occasionnellement sous le nom de "nombre d'Euler").

+1724
Le mathématicienAbraham De Moivre étudie les statistiques de mortalité et fonde la théorie des annuités sur la vie.

+1715
Le mathématicien Brook Taylor publie les outils permettant de faire des intégrations par parties ainsi que des développements en série de fonctions (les fameuses séries de Taylor).

+1714
Le mathématicien Brook Taylor dérive la fréquence fondamentale de vibration d'une corde tendue en fonction de sa tension et de sa densité linéique en résolvant une équation différentielle ordinaire.

+1713
Le mathématicien et physicien Jacques Bernoulli publie les principes rigoureux de base du calcul des probabilités et statistique.

+1705
L'astronome Edmund (ou Edmond) Halley prédit avec une erreur quasi négligeable à l'aide du calcul que la comète qui est passée près de la Terre en 1682 repassera en 1758.

+1704
Le physicien et mathématicien Isaac Newton constate expérimentalement que la lumière blanche se compose de multiples couleurs. Il suppose également qu'un rayon lumineux est formé de corpuscules.

+1696
Le mathématicien et physicien Jacques Bernoulli pose clairement le problème de la courbe brachistochrone (qui appartient à la famille des courbes cycloïdes) et en propose une solution. La même année, le mathématicien Guillaume de L'Hopital présente sa règle pour l'examen des formes indéterminées.

+1693
L'astronome et ingénieur Edmund Halley découvre la relation qui lie la focale d'une lentille avec la distance de l'image à son axe et de l'objet réel à son axe. La même année, il construit la première table statistique de mortailté liant le taux de décès à l'âge.

+1691
Le philosophe et mathématicien Gottfried Leibniz découvre une technique de séparatoin de variables pour les équations différentielles ordinaires.

+1690
La théorie ondulatoire de la lumière est avancée par le physicien et astronome Christian Huygens ; la même année le physicien et mathématicien Jean Bernoulli développe le calcul exponentiel et trouve l'équation de la chaînette. La même année, le mathématicien et physicien Jacques Bernoulli (frère de Jean Bernoulli) développe le calcul intégral.

+1687
Le physicien et mathématicien Isaac Newton publie un ouvrage où il explique la force de gravité et les orbites des planètes. Il énonce également les trois lois de la dynamique. Il s'agit de la première révolution scientifique (avant la relativité restreinte/générale et la physique quantique).

+1685
Le philosophe et mathématicien Gottfried Leibniz résout les systèmes linéaires en usant sans justification théorique de matrices et de déterminants.

+1682
Le physicien et mathématicien Isaac Newton établit la loi de la gravitation qui porte aujourd'hui son nom.

+1679
Le philosophe et mathématicien Gottfried Leibniz introduit l'arithmétique binaire et met au point une machine à calculer qui effectue les 4 opérations. La même année, le physicien, mathématicien et inventeur Denis Papin montre expérimentalement l'influence de la pression atmosphérique sur le point d'ébullition de l'eau.

+1678
Le mathématicien, astronome et physicien Christian Huygens postule le son principe du front d'onde.

+1676
Le physicien Robert Hooke énonce que l'étirement d'un ressort est proportionnel à la tension.

+1675
L'astronome Olaüs Röemer réalise des mesures précises de la vitesse de la lumière. La même année, le physicien et astronome Isaac Newton invente un algorithme pour calculer les racines de fonctions.

+1673
Le philosophe et mathématicien Gottfried Leibniz invente son calcul différentiel.

+1669
Le mathématicien, astronome et physicien Christian Huygens publie des résultats concernant l'observation de la conservation d'énergie cinétique devenant ainsi in extenso le découvreur du concept d'énergie cinétique.

+1668
Le physicien et astronome Isaac Newton réalise le premier télescope à réflexion et la même année le mathématicien John Wallis suggère la loi de conservation de la quantité de mouvement.

+1665
Le physicien Isaac Newton formule les trois lois de la mécanique. Il jette les bases du calcul différentiel, ces techniques lui permettant à partir de l'expression d'une force inverse au carré de la distance, de retrouver la forme générale des lois de Kepler.

+1661
Le fondateur de la démographie statistique John Graunt publie la première table de mortalité ; la même année le physicien et chimiste Robert Boyle détermine les lois de compressibilité des gaz portant aujourd'hui son nom attaché parfois à celui du physicien Edme Mariotte  qui redécouvrit quelques années après les mêmes lois.

+1659
Le mathématicien, astronome et physicien Christian Huygens découvre la formule de l'isochronisme rigoureux (lorsque l'extrémité du pendule parcourt un arc de cycloïde, la période d'oscillation est constante quelle que soit l'amplitude).

+1658
Le mathématicien, astronome et physicien Christian Huygens découvre expérimentalement que les balles placées n'importe où sur une cycloïde renversée atteignent le point le plus bas de la cycloïde dans le même temps et ainsi montre expérimentalement que l'isochronisme de la cycloïde.

+1657
Le juriste et mathématicien Pierre de Fermat énonce son "principe de Fermat" en optique comme quoi la lumière se propage d'un point à un autre sur des trajectoires telles que la durée du parcours soit localement minimale.

+1655
Le mathématicien, astronome et physicien Christian Huygens est le premier à utiliser le concept d'espérance en probabilités.

+1654
Le mathématicien, physicien, inventeur, philosophe, moraliste et théologien Blaise Pascal et le juriste et mathématicien Pierre de Fermat créent la théorie des probabilités.

+1644
Le physicien et mathématicien Evangelista Torricelli a l'idée de substituer du mercure à de l'eau dans l'expérience dite de Torricelli de mise en évidence du "grosso-vido"; suivront plus tard les travaux du mathématicien, physicien, inventeur, philosophe, moraliste et théologien Pascal Blaise (expérience du Puy de Dôme).

+1638
Le mathématicien, géomètre, physicien et astronome Galileo Galilée publie la relation mathématique définissant la période du pendule simple.

+1637
Le philosophe et mathématicien René Descartes renomme les inconnues x, y, z et les paramètres a, b, c et étend l'usage de l'algèbre aux longueurs et au plan, créant avec le juriste et mathématicien Pierre de Fermat la géométrie analytique. La même année, toujours René Descartes, détermine quantitativement les angles primaires et secondaires des arc-en-ciels respectivement à l'inclinaison du Soleil.

+1631
Le mathématicien Thomas Harriot introduit, dans une publication posthume, les symboles > et <. La même année le mathématicien et théologien William Oughtred donne pour la première fois le symbole multiplié.

+1629
L'avocat et mathématicien Pierre de Fermat développe un calcul différentiel rudimentaire.

+1624
Invention du premier thermomètre (dont les graduations ne sont bien évidemment pas normalisées...) par le médecin Santorio Santorio.

+1621
L'astronome et physicien Willebrord Snell découvre que l'angle de réfraction de la lumière est déterminé par le sinus de l'angle formé par la lumière incidente avec la normale au dioptre.

+1620
L'ingénieur Francis Thomas Bacon défend la méthode expérimentale et mène de nombreuses observations sur la chaleur. Il suggère que la chaleur est reliée au mouvement.

+1619
L'astronome et mathématicien Johannes Kepler a fini de publier les trois lois relatives au mouvement des planètes.

+1611
L'astronome et mathématicien Johannes Kepler découvre la réflexion interne totale, la loi de réfraction aux petits angles de réfraction et l'optique des lentilles minces.

+1614
Le mathématicien John Napier (en français John Neper) invente les logarithmes, qui ramènent les opérations de multiplication et de division à de simples additions ou soustractions.

+1608
L'opticien Hans Lippershey invente le télescope qui sera utilisé et amélioré (avec une qualité aléatoire) l'année suivante par le mathématicien, géomètre, physicien et astronome Galileo Galilée pour confirmer les théories de Copernic.

+1603
Le mathématicien et astronome Thomas Harriot détermine la façon de calculer qualitativement la surface d'un triangle sphérique.

+1591
Le mathématicien François Viète ouvre une nouvelle période de l'algèbre en faisant opérer les calculs sur des lettres, utilisant les voyelles pour désigner les inconnues et les consonnes pour les paramètres. Par ailleurs, il donne le développement du binôme de Newton.

+1590
L'astronome Galileo Galilei démontre expérimentalement que tous les corps en chute libre ont une accélération identique. La même année, les opticiens Hans et Zacheraius Janssen créent le premier microscope en associant plusieurs lentilles ce qui définira les débuts de la biologie et la médecine scientifique.

+1586
L'ingénieur et physicien Simon Stevin démontra la méthode du parallélogramme des forces et découvre que la pression d'un liquide sur le fond d'un récipient est indépendante de sa forme, et aussi de la surface du fond; elle dépend seulement de la hauteur d'eau dans le récipient. Il donna aussi la mesure de la pression sur n'importe quelle portion du côté d’un récipient.

+1576
L'astronome Tycho Brahé observe une nouvelle étoile dans la constellation de Cassiopée et construit un observatoire dans l'île de Hveen.

+1572
Le mathématicien Rafaelle Bombelli donne une formulation des nombres complexes et les règles de calculs effectifs.  Il introduisit les termes più di meno (pdm) et meno di meno (mdm) pour représenter + i et - i.

+1548
Le mathématicien et physicien Simon Stevin écrit les puissances du dixième cernées d'un exposant. Il donne la première écriture des vecteurs.

+1545
Le mathématicien Ludovico Ferrari donne la solution des équations de degré 4.

+1543
L'ouvrage de l'astronome Nicolas Copernic résumant 26 ans de recherches et d'observations est publié et met clairement en avant que le système héliocentrique de Ptolémée n'est pas valide.

+1536
Le mathématicien Niccolò Fontana développe la science de la balistique.

+1530
Le mathématicien et physicien Robert Recorde introduit le signe = et le mathématicien Michael Stifel développe une première forme de notation algébrique.

+1525
Le mathématicien Christoff Rudolff introduit la notation des racines carrées.

+1510
Le peintre, graveur et mathématicien Albert Dürer développe les bases de la géométrie descriptive et de la perspective.

+1500
Le mathématicien italien Scipione del Ferro parvient pour la première fois à une résolution algébrique d'un grand type d'équations du troisième degré.

+1490
Le peintre, sculpteur, architecte, musicien, mathématicien, inventeur, anatomiste, géologiste, cartographe, botaniste et écrivain... Leonardo da Vinci décrit le phénomène de capillarité.

+1420
Le mathématicien et astronome Jamshīd Al- Kāshī calcule et observe les éclipses solaires de 1406, 1407 et 1408. Il serait également le premier à utiliser la notation décimale en arithmétique et dans les chiffres arabes.

+1400
Le mathématicien et astronome Jamshīd Al-Kāshī développe une première forme de la méthode de Newton Regula falsi.

+1269
Le savant Pierre de Maricourt invente les expressions de la magnétique "pôle nord" et "pôle sud" et il a été le premier qui a écrit que les pôles opposés d'un aimant s'attirent

+1268
Le philosophe, savant et alchimiste Roger Bacon publie des propositions pour réformer l'école, argumentant que pour étudier la nature, l'utilisation des observations des mesures est la seule base rigoureuse de l'expérimentation et de la vérification tout en affirmant ainsi la nécessité des mathématiques.

+1200
Le mathématicien Jordan de Nemore introduit la notation des inconnues par des symboles.

+1121
L'astronome, physicien, biologiste, chimiste, mathématicien et philosophe Abu al-Fath Khāzini publie un livre dans lequel il propose que la gravité et l'énergie potentielle gravitationnelle varient selon la distance du centre de la Terre. Il fait aussi une distinction entre la force, la masse et le poids. Il invente aussi plusieurs instruments scientifiques, y compris une balance romaine et une balance hydrostatique. Il introduit aussi des méthodes scientifiques expérimentales à la statique et la dynamique, les unifie dans la science de la mécanique et combine l'hydrostatique avec la dynamique pour créer l'hydrodynamique.

+1114
Le mathématicien Bhaskara offre un résumé complet de la mathématique hindoue, telle qu'elle s'est développée du 5ème au 7ème siècle de notre ère. Ainsi il  reconnaît les racines carrées négatives, résout des équations quadratiques à plusieurs inconnues, des équations d'ordre supérieur comme celles de Fermat ainsi que les équations du second degré générales. Il a également été un pionner dans le principe du calcul différentiel de près de 500 ans relativement à Newton et Leibniz.

+1100
Le philosophe et physicien Hibat Allah Abu'l-Barakat al-Baghdaadi est le premier à nier l'idée d'Aristote selon laquelle une force constante produit un mouvement uniforme ce qui préfigure la seconde loi de Newton sur le mouvement. Comme Newton, il a décrit l'accélération comme étant la variation de vitesse.

+1037
Le mathématicien, physicien et philosophe Ibn al-Haytham est conscient de la magnitude de l'accélération due a la gravité. Il découvre la loi de l'inertie, connue aujourd'hui comme la première loi du mouvement de Newton.

+1030
Le philosophe, écrivain, médecin et scientifique Abu 'Ali al-Husayn Ibn Abd Allah Ibn Sina (connu en Occident sous le nom de Avicenne) note que si la perception de la lumière est due à l'émission d'une sorte de particules par une source lumineuse, la vitesse de la lumière doit être finie. Il a également fourni une explication sophistiquée pour le phénomène de l'arc en ciel.  Le mathématicien, astronome, physicien, érudit, encyclopédiste, philosophe, astrologue, voyageur, historien, pharmacologue Abū al-Rayhān Muhammad ibn Ahmad  Al-Biruni, et plus tard l'astronome Abu al'Fath Khāzini, ont été les premiers à appliquer des méthodes scientifiques expérimentales dans la mécanique, en particulier les domaines de la statique et la dynamique, pour déterminer le poids spécifique, tels que ceux basés sur la théorie des équilibres et de pesage.

+1021
Le philosophe, mathématicien et physicien Ibn al-Haytham considéré comme le père de l'optique et un pionnier de la méthode scientifique explique correctement la lumière et la vision, et introduit la méthode scientifique expérimentale, jetant les bases de la physique expérimentale. Il discute aussi de la psychologie expérimentale et décrit les divers instruments d'optique comme la chambre noire.

+1019
Le mathématicien, astronome et physicien Abū Rayhān Al-Biruni a observé et décrit l'éclipse solaire du 8 avril 1019, ainsi que l'éclipse lunaire du 17 Septembre 1019, en détail ; il a donné la localisation exacte des étoiles lors de l'éclipse lunaire. Il invente l'astrolabe orthographique et le planisphère.

+1010
Le mathématicien Al-Sijistani invente le Zuraqi, un astrolabe unique conçu pour un modèle planétaire héliocentrique dans lequel la Terre est en mouvement plutôt que le ciel.

+1000
Le mathématicien, physicien et astronome Abu Sahl al-Qouhi découvre que la lourdeur des corps varie en fonction de leur distance du centre de la Terre, et résout des équations plus élevées que le deuxième degré. Durant le même décennie, le mathématicien et ingénieur Al'Karkhi écrit un livre contenant les premières preuves connues par induction mathématique. Il l'utilise pour démontrer le théorème du binôme, le triangle de Pascal, et la somme des cubes intégrales.

+996
L'astrolabe mécanique orienté, comportant 8 roues dentées est inventé par le mathématicien, astronome et physicien Abū Rayhān Al-Biruni qui est aussi l'auteur de travaux sur la sommation de séries et la combinatoire.

+964
Le mathématicien, philosophe et physicien Abd al-Rahman al-Soufi explique le pouvoir grossissant des lentilles et fut un des premiers à se servir d'une méthode d'analyse scientifique qui influencera grandement de futurs scientifiques.

+953
Le mathématicien et ingénieur Al-Karkhi définit différents monômes et donne des règles pour les produits de n'importe quels deux d'entre eux. Il a aussi découvert le théorème du binôme pour des exposants entiers.

+952
Le mathématicien Abu'l-Hasan al-Uqlidisi modifie les méthodes de calcul pour le système numérique indien pour le rendre possible aux plumes et à l'utilisation du papier. Jusque-là, faire des calculs avec les chiffres indiens nécessitait l'emploi d'une planche.

+900
La première référence à un tube d'observation se trouve dans l'oeuvre de l'astronome et mathématicien Al-Battani, et la première description exacte du tube d'observation a été donnée par le mathématicien, astronome, physicien, érudit, encyclopédiste, philosophe, astrologue, voyageur, historien, pharmacologue Al-Biruni, dans une section de son travail  dédiée à vérifier la présence du nouveau croissant de Lune à l'horizon. Bien que ces tubes d'observations préliminaires n'aient pas de lentilles, ils ont permis à un observateur de se concentrer sur une partie du ciel en éliminant les interférences lumineuses. Ces tubes d'observation ont été adoptés ultérieurement en Europe latine, où ils ont influencé le développement du télescope.

+880
L'astronome et mathématicien Al-Battani découvre le mouvement de l'apogée du Soleil, calcule les valeurs de la précession des équinoxes et l'inclinaison de l'axe terrestre. Il est à l'origine de la définition de la fonction trigonométrique tangente et cotangente.

+820
Le mot "algèbre" naît. Le mathématicien, géographe, astrologue et astronome Muhammad ibn Musa Al'Khwarizmi est souvent considéré comme le père de l'algèbre médiévale, car il dégage celle-ci de l'emprise géométrique. On lui doit aussi le quadrant, l'instrument mural, le quadrant des sinus qui a été utilisé pour résoudre les problèmes trigonométriques et faire des observations astronomiques.

+800
Des astronomes inventent le cadran solaire universel et le cadran horaire universel à Bagdad.

+780
L'alchimiste Jabir Ibn Hayyan introduit la méthode scientifique expérimentale pour la chimie, ainsi que les appareils de laboratoire tels que l'alambic et des processus tels que la distillation pure, la liquéfaction, la cristallisation, et la filtration. Il à également inventé plus de vingt types d'appareils de laboratoire, ce qui a entraîné la découverte de plusieurs substances chimiques. Il a également développé des recettes pour le verre coloré.

+773
Les chiffres arabes (adaptés de l'Inde) font leur première apparition en Europe.

+628
Le mathématicien Brahmagupta, donne des règles pour résoudre les équations linéaires et quadratiques. Il découvre que les équations du second degré ont deux racines, dont les négatives et les irrationnelles.

+550
Les mathématiciens hindous donnent une représentation du chiffres zéro dans un système de notation de position.

+499
Le mathématicien Âryabhat obtient le nombre complet de solutions d'un système d'équations linéaires par des méthodes équivalentes aux méthodes modernes, et décrit la solution générale de telles équations. Il donne également des solutions d'équations différentielles.

+275
Le mathématicien Diophante d'Alexandrie considéré comme le père de l'algèbre étudie les équations à variables rationnelles (incluant donc les équations du second degré) et les équations diophantiennes.

+121
Année correspondant au plus ancien document faisant mention de la pierre magnétique.

+100
L'ingénieur, mécanicien et mathématicien Héron d'Alexandrie redécouvre (après les chinois) le concept de force. Il invente aussi un système d'engrenages pour soulever des poids utilisant la puissance de la vapeur. Il fait la première description du sextant (mais ne l'a toutefois pas inventé). Son contemporain astronome Claude Ptolémée invente le sextant et décrit l'astrolabe (peut-être inventé par l'astronome, géographe et mathématicien Hipparque) et étudie la réfraction et la réflexion. Pendant le même siècle le mathématicien et philosophe Nicomaque de Gérase définit ainsi les nombres pairs et impairs, les nombres premiers et composés, les nombres parfaits.

+80
L'érudit Wang Ch'ung réalise la première boussole aimantée sur un plateau de laiton.

-87
Année correspondant à la datation de la machine d'Anticythère, considérée comme le premier calculateur analogique et la première machine à engrenages (une trentaine!) antique permettant de calculer des positions astronomiques complexes. Le soin et l'adresse avec lesquels cette machine fut réalisée, ainsi que les capacités nécessaires en mécanique et en astronomie remettent en question les connaissances historiques sur les sciences grecques avant sa découverte. En effet, aucun objet de même âge et de même complexité n'était connu dans le monde et il faut attendre près d'un millénaire pour voir apparaître des mécanismes comparables! Le physicien, mathématicien et ingénieur Archimède de Syracuse en est l'hypothétique créateur.

-134
L'astronome, géographe et mathématicien Hipparque de Nicéedécouvre la précession des équinoes.

-150
L'astronome, géographe et mathématicien Hipparque est souvent désigné comme le créateur de la trigonométrie et des tables numériques correspondantes. Il calcule le premier la période de révolution du Soleil autour de la Terre (mais les résultats numériques sont en réalité ceux de la rotation de la Terre autour du Soleil) et élabore la théorie des excentriques et des épicycles.

-200
Dans le siècle, les chinois auraient inventé l'écluse, le gouvernail, le principe de la machine à vapeur plusieurs centaines d'années avant les occidentaux! Pendant ce siècle, le scientifique et ingénieur Philon de Byzance rédige des traités sur les leviers, la pneumatique, les automates, la traction et les clepsydres.

-225
Le géomètre et astronome Apollonius de Perge publie la première étude sur les coniques donnant à l'ellipse, à la parabole et à l'hyperbole les noms que nous leur connaissons. On lui attribue en outre l'hypothèse des orbites excentriques pour expliquer le mouvement apparent des planètes et la variation de vitesse de la Lune.

-250
Le mathématicien, physicien et ingénieur Archimède de Syracuse étudie des machines simples tel que le levier, la fameuse vis permettant entre autre de pomper l'eau ("vis d'Archimède") et découvre le principe d'Archimède qui explique la flottaison. Dans la même décennie, l'astronome, géographe, philosophe et mathématicien Ératosthène de Cyrène calcule le diamètre de la Terre à l'aide d'un gnomon et de son ombre et démontra l'inclinaison de l'écliptique.

-260
Le mathématicien, physicien et ingénieur Archimedes of Syracuse calcule avec une précision de deux décimales utilisant des polygones inscrits et circonscrits et calcule la surface sous un segement de parabole.

-281
L'astronome et mathématicien Aristarque de Samos fait l'hypothèse que le Soleil occupe le centre du système solaire et utilise la trigonométrie pour estimer le rayon de la Lune et sa distance à la Terre en utilisant l'ombre de la Terre pendant une éclipse Lunaire.

-300
Le mathématicien et géomètre Euclide publie ses Éléments, où il réorganise toute la connaissance de la géométrie incluant des démonstrations logiques, la construction des 5 solides platoniciens. Dans son Optica, il nota que la lumière va en ligne droite et décrit la loi de réflexion.

-310
Le savant Autolycus de Pitane définit le mouvement uniforme tel qu'un objet parcoure une quantité égale de distance en un temps égal.

-370
Le philosophe Aristote développe la logique avec une théorie naïve des propositions, des quantités et du raisonnement par inférence.

-388
Le philosophe et astronome Héraclide du Pont fait l'hypothèse de la rotation de la Terre sur elle-même afin d'expliquer le mouvement apparent des étoiles au cours de la nuit (mais toujours dans un cadre géocentrique) et suggère que chaque planète est un corps comme la Terre.

-400
L'École Stoïcienne développe les propositions composées et les connecteurs logiques: "implication", "et", "ou" et les inférences "Modus ponens" et "Modus tollens".

-430
Le philosophe Démocrite d'Abdère avance l'idée selon laquelle la matière se compose de particules identiques et minuscules qu'il appelle des "atomes". En réalité il s'agit plutôt d'une vulgarisation des idées de son maître, le philosophe Leucippe de Milet élaborées 10 ans avant.

-500
Les philosophes Leucippe et Démocrite sont les fondateurs de l'atomisme.

-540
Le philosope et mathématicien Pythagore étudie la géométrie propositionnelle et la vibration de la corde de la lyre.

-600
Le philosophe Empédocle plaide pour une décomposition du monde en quatre éléments fondamentaux: l'eau, la terre, l'air et le feu. Le même siècle, le mathématicien Thalès de Milet met en évidence l'électrostatique en frottant un morceau d'ambre, prédit une éclipse et développe la géométrie du triangle.

-800
Les Assyriens utilisent des clepsydres et les Chinois tracent les mouvements planétaires pour leur calendrier.

-1500
Les indiens développent la théorie des 4 éléments (eau, air, terre feu).

-1700
Le mathématicien Apastamba résout les équations linéaires générales et utilise les systèmes d'équations diophantiennes comportant jusqu'à 5 inconnues. Le même siècle, les mathématiciens égyptian utilisent des fractions simples.

-1800
Les scribes Babyloniens recherchent la solution d'une équation quadratique.

-2000
Les prêtres babyloniens font les premiers relevés des observations célestes.

-2300
Les astronomes chinois font les premières observations du ciel.

-2500
Les Mésopotamiens imaginent un système de numérotation de position composé de symboles dont la valeur est fonction de leur rang à l'intérieur d'un nombre.

-3000
Les Chinois et les Babyloniens inventent l'abaque (boulier) première forme de machine à additionner. Des notions de géométrie pour l'arpentage sont développées (calcul de l'hypoténuse).

-3200
Datation des premières roues trouvées.

Haut de page

BIOGRAPHIES BIBLIOGRAPHIES

Like3   Dislike0
29.23% sur 100%
Notée par 52 visiteur(s)
12345
 
 


W3C - HTMLW3C - CSS Firefox
Ce travail est dans le domaine public
2002-2017 Sciences.ch

Haut de page